CELAN (Paul)

Strette

Paris, Mercure de France, 1971

20,5 x 14 cm, broché, couv. gris clair à rabats, 202 pp., 2 ff. n. ch.

Edition originale française de cette anthologie.

Traduction par André du Bouchet, Jean-Pierre Burgart, Jean Daive et John E. Jackson.

Exemplaire du tirage courant (après 35 ex. num. sur vélin pur fil Lafuma Navarre) enrichi d'un envoi autographe signé d'André du Bouchet : "pour Pierre Souvtchinsky / son ami / A. d. B.".

Parfait état, non coupé.

Certains des poèmes traduits par Jean Daive, ici parfois remaniés, figuraient dans l'édition de 1971 chez le même éditeur du recueil intitulé "Strette".

Musicologue d'origine russe, grand ami de Stravinsky, Pierre Souvtchinsky émigra en France suite à la révolution au début des années 20. Il fréquenta de nombreux artistes et écrivains et devint après-guerre un ami proche de René Char par l'intermédiaire de qui il fit probablement la connaissance de Paul Celan.

Extrêmement érudit et cultivé, il parlait parfaitement le français et l'allemand. René Char semble d'ailleurs avoir soumis à Pierre Souvtchinsky la traduction d'"A une sérénité crispée" faite par Celan pour avoir son opinion : "Merci d’avoir pensé à m’envoyer la traduction de “À une sérénité crispée”. Je la montrerai à Pierre Souvtchinsky et peut-être à Beaufret." (Extrait de la lettre de Char à Paul Celan du [18. 4. 1958]).

300 €