METZINGER (Jean)

Lettre autographe signée à propos d'Apollinaire et de son infuence sur les peintres

Paris, 16 novembre 1934

LAS d'une page in-4 (27 x 21 cm) rédigée à l'encre bleue

Belle lettre autographe signée à propos d'Apollinaire et de son influence significative sur les peintres cubistes et orphiques (Picasso, Delaunay, Léger, Picabia, Duchamp).

"16 nov. 34 / Cher ami, / Je ne suis pas orateur et je suis enrhumé ; / aussi je te charge de louer pour moi l'influence / d'Apollinaire sur les peintres de sa génération. / Evidemment, il ne leur donnait pas de conseils de / métier, il se contentait de leur ouvrir des espaces ; un / mot lui suffisait parfois. A sa parole des tableaux / naissaient; mais il est juste de dire que selon une / réciprocité qu'il ne songeait pas à nier il changea / maint tableau en poème. Heureuse époque de lyriques / échanges où l'enchanteur se laisse enchanter ! / Comme il les comprenait et comme il les aimait ces / premières oeuvres cubistes et orphiques que tant de gens / expliquent aujourd'hui sans les aimer ni les comprendre ! / Apollinaire demeure le centre d'un merveilleux / système où toutes les mythologies et toutes les anticipations / s'affrontent sans se détruire. Tant pis pour ceux qui discutent / son influence. Je suis avec ceux qui l'honorent, donc : avec toi. / très sincèrement / Metzinger / 7, Cité Falguière. XVe".

Les lettres autographes signées de Jean Metzinger (1883-1956) sont rares.

Peintre, critique d'art, poète et membre du groupe de Puteaux, on lui doit l'un des premiers traité sur le cubisme (Du Cubisme, Édition Figuière, Paris, 1912) rédigé en collaboration avec Albert Gleizes (1881-1953).

600 €