LEDUC (Violette)

Thérèse - Tapuscrit avec corrections autographes

1954

In-4 (27,4 x 21,5 cm), cahier agrafé, couverture cartonnée rouge brique, 1 f. n. ch., 144 pp., portefeuille bordeaux à quatre volets, étiquette de titre sur le premier plat (attribué à Julie Nadot)

Tapuscrit (copie carbone) du texte complet du roman Thérèse et Isabelle, comportant des corrections autographes.

Version antérieure au manuscrit offert par Violette Leduc à Jacques Guérin (cf.titre provisoire et corrections à la conclusion). 

Le roman fut édité dans son intégralité en décembre 1955, aux frais de Jacques Guérin, à vingt-huit exemplaires seulement, reproduisant, selon un procédé photomécanique, le manuscrit que lui avait offert Violette Leduc, puis par Gallimard, dans une version réduite, en 1966 et dans son intégralité en 2000 par les soins de Carlo Jansiti, biographe de Violette Leduc.

Il devait constituer la première partie de Ravages (1955), mais fut écarté, de crainte du scandale que pouvait susciter l'intrigue d'une passion lesbienne intense et éphémère, dans un pensionnat de province.

Sur ce tapuscrit, l'auteure a porté quelques corrections et additions ; le titre primitif, "Les Genoux pourris de délices", a été soigneusement biffé et remplacé par "Thérèse (titre provisoire)" ; outre une dizaine phrases ou mots biffés ne figurant pas dans l'édition intégrale (Gallimard, 2000) et quelques petites corrections, Violette Leduc a aussi repris la conclusion, en raturant les 7 dernières lignes :

"- Nous ne nous quitterons jamais. - Jamais Isabelle. Le mois suivant je fus séparé brutalement d'Isabelle. Ma mère  me reprenait. Isabelle eut une crise dans une classe. Je l'entendis pendant que je jetais mon linge et mes objets pêle-mêle dans une malle au dortoir. Isabelle criait; et l'enfer ne fut qu'un cri."

et en les remplaçant par 4 lignes plus percutantes :

"- Nous ne nous quitterons pas ? - nous ne nous quitterons pas. / Ma mère me reprit. Je ne revis jamais Isabelle".

Petits accrocs à la couverture, marques de pli, deux derniers feuillets détachés, premiers et derniers feuillets brunis.

2 000 €