MERLE (Robert)

Deux lettres à propos de Week-end à Zuydcoote

22 novembre 1949 et 31 décembre 1949

2 LAS au format in-8 formant un ensemble de 2 pp. et 1/2, rédigées sur papier à en-tête de la Faculté de Lettres de l'Université de Rennes

Deux lettres autographes signées adressées à Maurice Nadeau à propos d'une collaboration dans Combat et en rapport avec son premier roman, et grand succès, Week-end à Zuydcoote, qui avait paru chez Gallimard en juin et reçu le prix Goncourt en novembre.

Maurice Nadeau en fit une longue chronique élogieuse dans Combat le 15 septembre 1949 : "Un roman qui doit établir d'un coup sa réputation. Elle ne devra rien à l'exploitation du scandale, à la fausse révolte et à la publicité : elle sera fondée sur des qualités qui sont d'un grand auteur : inspiration authentique, don de vie, maîtrise du sujet et de la forme, sens de la fatalité et du tragique liés à notre condition. Il en possède même une qui n'est pas toujours nécessaire, mais elle excite l'esprit et le ravit quand il la rencontre : le laconisme. [...] Nous préférons Week-end à Zuydcoote à certains Hemingway, certains Caldwell, voire certains Dos Passos [...] "

LAS : "22 nov. 1949 / Cher Monsieur, Voici le petit papier demandé. Je m'excuse de sa longueur, mais il fallait quelques nuances. Merci de votre article sur "Week-end" qui a été un grand plaisir pour moi après tant d'articles dont les fleurs tombaient à côté. J'espère vous rencontrer un jour, et en attendant, je vous prie de croire en mes sentiments très cordiaux. R. Merle".

LAS : "31 déc. 1949 / Cher Monsieur, Claudine Chonez a dû vous téléphoner pour vous demander de participer vendredi 6 janvier à l'émission sur Week-end. Au cas où vous seriez libre, et si cela vous agrée, je serai très heureux si vous acceptiez de venir déjeuner avec Queneau, ma femme et moi, ce même jour, à midi 1/4, à la Brasserie Lipp, salle du haut ; on pourrait un peu bavarder avant de se rendre à la Radio. Pourriez-vous écrire ou téléphoner (Rennes 59.36 aux heures de repas) votre acceptation ou refus ? Croyez-moi, cher Monsieur, très cordialement vôtre. R. Merle".

Maurice Nadeau, Soixante années de journalisme littéraire, Les années Combats, pp. 1007-1009, ed. Maurice Nadeau, 2018

600 €