GHEORGHIOU (C. Virgil)

La Vingt-cinquième heure

Roman

Paris, Plon, Coll. "Feux croisés, Âmes et terres étrangères", 1949

In-12 (19 x 12 cm), broché, couverture blanche imprimée en vert et noir, 402 pp., 2 ff. n. ch.

Édition originale du chef-d'oeuvre de l'auteur, qui parut pour la première fois en français.

Un des 120 premiers ex. imprimés sur alfa (avant 300 ex. réservés pour les sélection Lardanchet et 9 ex. hors commerce sur le même papier).

Traduit du roumain par Monique de Saint-Côme.

Préface de Gabriel Marcel, directeur littéraire chez Plon, à qui Virgil Gheorghiu avait confié le manuscrit de son roman à son arrivée à Paris.

Broché, tel que paru, non coupé, en parfait état.

La Vingt-cinquième heure est le principal roman de l'écrivain roumain Virgil Gheorghiu (1916-1992), largement inspiré de l'expérience diplomatique de l'auteur durant la seconde Guerre mondiale.

« Je ne pense pas qu'on puisse trouver une oeuvre plus significative que [La Vingt-cinquième heure], plus révélatrice de la situation effroyable dans laquelle l'humanité se trouve aujourd'hui plongée. "La terre, dit un des protagonistes, a cessé d'appartenir aux hommes". Plus exactement les hommes semblent avoir désappris à se comporter comme des hommes » (Gabriel Marcel).

450 €