BEAUVOIR (Simone, de)

Les Mandarins

Paris, Gallimard, 1954

In-8 (20,8 x 14 cm), plein maroquin aubergine janséniste, dos lisse, doublure et gardes de veau mauve, tranches dorées sur témoins, couverture et dos, chemise assortie et étui bordé couvert de papier bois, (J.-P. Miguet), 579 pp., 2 ff. n. ch.

Edition originale.

Un des 25 exemplaires de tête sur Hollande (n°8).

Parfaitement établi en reliure triplée par J.-P. Miguet.

Exemplaire en très bel état, dos de la chemise et bords de l'étui passés.

Dédié à Nelson Algren, écrivain engagé américain avec lequel Beauvoir entretint une relation amoureuse passionnée, Les Mandarins, roman à clefs largement autobiographique, met en scène un couple d'intellectuels, Anne et Robert Dubreuilh, et leur ami, Henri Perron, livrant leur réfléxions sur la situation politique de la France à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

« Qui ne reconnaîtrait en effet dans les deux personnages principaux Jean-Paul Sartre et Albert Camus au temps de leur belle amitié puis au temps de leur querelle et de leur brouille ».

Prix Goncourt en 1954.

4 500 €