PONGE (Francis)

L'Araignée

publiée à l'intérieur de son appareil critique. F.P. ou la résolution humaine par Georges Garempon

s. l., Jean Aubier, 1952

23,8 x 18,7 cm, broché, couverture rempliée dessinée par André Beaudin, 86 pp., 2 ff. n. ch.

Edition originale.

Envoi autographe signé de l'auteur : "A Maurice Merleau-Ponty / avec l'amitié de / Francis Ponge".

Tirage limité à 325 exemplaires plus quelques hors-commerce.

Un des exemplaires du SP (après 25 ex. sur vergé d'Auvergne et 300 ex. num. sur vélin du Marais).

Exemplaire complet du papillon annonçant que : "Par suite de difficultés techniques, aucun exemplaire de presse ne contient les fac-similés de manuscrits".

Très bel exemplaire, la couverture habituellement piquée et ici en très bel état.

Le philosophe Merleau-Ponty (1908-1961) donna dans l'émission "Heure de culture française" en 1948 une causerie consacrée aux "choses sensibles" durant laquelle il affirmait que "les choses ne sont pas devant nous de simples objets neutres que nous contemplerions" tout en évoquant le travail de Francis Ponge sur le sujet.

« L’écriture de L’Œil et l’Esprit emprunte à l’écriture poétique un rythme, un vocabulaire, une modalité non démonstrative d’enchaînement d’arguments, une expérience énoncée depuis sa singularité, des sortes « d’emprunt » à des poètes aussi. Je pense par exemple au passage sur l’eau dans la piscine comme paradigme de l’expérience de la profondeur. La description qu’il en donne : « l’eau elle-même, la puissance aqueuse, l’élément sirupeux et miroitant, je ne peux pas dire […] » fait penser à l’écriture d’un Parti pris des choses de Francis Ponge...»  (Stéphanie Mélassié, Merleau-Ponty : une écriture élaborée ?, Rue Descartes 2005/4 (n° 50)).

300 €