PRINNER (Anton)

La Femme tondue

Paris, A.P.R., 1946

20,5 x 14 cm, broché, couverture imprimée, non paginé [56 pp.], une gravure originale volante

Édition originale.

Un des 450 exemplaire sur vélin du Marais (après 150 ex. de tête imprimés sur Marais Crève-Coeur comprenant les 8 eaux-fortes et burins sur Arches signés d'Anton Prinner), habituellement sans gravure.

Exemplaire truffé d'une eau-forte numérotée et signée par l'artiste (faisant partie de la suite réservée aux grands papiers).

Envoi autographe de Prinner : "Exemplaire réservé à / Monsieur Maurice Nadeau / Prinner".

On joint une lettre signée de Marie-Aimée Dopagne, directrice de la revue Variété, adressée à Maurice Nadeau en rapport avec le service de presse de l'ouvrage : « Le sculpteur Hongrois, Prinner, est désireux de communiquer à quelques écrivains et à la critique, une petite brochure dont il est l'auteur, imprimée par les soins du typographe Bernouard. Prinner ayant publié son texte sans l'aide d'un éditeur demande à "Variété", qui doit prochainement éditer un album de reproductions de ses sculptures, d'assurer l'envoi, à titre de service de presse, de quelques exemplaires. "Variété s'en acquitte donc en vous faisant parvenir, par ce même courrier, un exemplaire de "La Femme tondue" accompagnée de l'une des gravures à tirage limité destinés à l'édition de luxe. [...] ».

200 €