CIORAN (E. M.)

Aveux et anathèmes

Paris, Gallimard, Coll. "Arcades", 1987

In-12 (19 x 12,4 cm), broché, couverture imprimée, 145 pp., 3 ff. n. ch.

Edition originale (pas de grand papier).

Bel envoi autographe signé de l'auteur : " Pour Jean-Dominique / Rey / ce petit livre raté / (heureusement!) / bien amicalement / Cioran / Paris le 20 janvier / 1987".

Parfait état.

Poète et critique d'art, Jean-Dominique Rey (1926-2016) fit la rencontre d'Emil Cioran par l'intermédiaire de Paul Celan.

Jean-Dominique Rey a rendu compte des ses fréquentes déambulations, au jardin du Luxembourg, en compagnie du "philosophe le plus véhément et l'un des hommes les plus déchirés de son siècle" dans  Mémoires des autres, I. Écrivains et rebelles (L'Atelier des Brisants, Coll. Le Miroir aveugle, 2005, pp. 189-200).

En 1987, peu après la parution d'Aveux et anathèmes, Jean-Dominique Rey qui rentrait d'un voyage en Roumanie où il venait de présenter une exposition de gravures à l'Institut français de Bucarest, reçut une courte et incisive lettre de Cioran : « Cher ami, Il n'est pas donné à tout le monde d'aller en enfer. Je vous envie. Amicalement, Cioran ».

600 €