GRANDVILLE & SWIFT (Jonathan)

Voyages de Gulliver dans des contrées lointaines par Swift

Nouvelle traduction

Paris, H. Fournier Ainé, Furne et Cie, 1838

2 vol. au format in-8 (20,3 x 12 cm), plein veau glacé bleu nuit de l'époque, dos à nerfs plats ornés de filets et d'encadrements dorés, titre doré, tomaison dorée, tranches mouchetées, plats estampés à froid sous double encadrement doré, chiffre "V.C." frappé or sur les premiers plats de chaque volume, 3 ff. n. ch. (faux-titre, frontispice gravé, titre), LXIX pp. (faux-titre de la Notice bibliographique et littéraire sur Jonathan Swift par Walter Scott, note des éditeurs, vignette, notice, autre vignette portant : "Voyages de Gulliver", "L'Éditeur au lecteur", "Lettre du capitaine Gulliver à son cousin Richard Sympson"), 279 pp. (Tome I), 2 ff. n. ch. (faux-titre, titre), 319 pp. (Tome II)

Première édition illustrée par Grandville.

Elle comprend un frontispice gravé sur bois par Louis-Henri Brévière sur Chine volant, 450 vignettes gravées sur bois dans le texte et 4 titres-frontispices (un pour chaque voyage) de Grandville.

« Cette illustration occupe l'un des premiers rangs dans l'oeuvre de Grandville » (Brivois, 387).

Le texte est précédé d'une longue notice de Walter Scott sur Swift.

Quasi exempt de rousseurs (quelques unes à une poignée de feuillets du premier volume).

Superbe exemplaire relié à l'époque en deux volumes en plein veau glacé, avec décor estampé à froid sur les plats, et chiffre frappé sur les premiers plats, d'une grande fraicheur.

Rare et désirable dans cette condition.

« Ce très beau romantique illustré est d'une grande rareté en belle condition, il est imprimésur papier vélin teinté; ce papier sans colle est souvent souillé de piqûres et beaucoup de laveurs ont eu le tort de le blanchir au détriment du velouté des admirables gravures sur bois ».

Vicaire VII, 717-718. Carteret III, 578

2 000 €