L’AVIS DU LIBRAIRE

 

L'exemplaire offert à Tristan Tzara par Paul Éluard

ÉLUARD (Paul)

Grèce ma rose de raison

Poèmes de Paul Éluard. Poèmes de K. Yannopoulos et F. Asteris traduits du grec par Melpo Axiati et Paul Éluard

Paris, Réclame, 1949

In-8 à l'italienne (19,8 x 18 cm), plaquette agrafée, couverture imprimée, non paginé, 20 ff. n. ch.

Seconde édition, en grande partie originale.

Un des 10 000 ex. du tirage courant (après 115 ex. sur papier Marais Crèvecoeur).

Envoi autographe signé de l'auteur : "à Tristan / toujours, / Paul".

Les deux plats de la très fragile couverture sont désolidarisés, deux petites déchirures sans manque au second plat.

Provenance : Tristan Tzara (envoi), Bibliothèque R. & B. L.

L'édition originale de Grèce ma rose de raison, illustrée de gravures sur bois de Z. Srnitch, parue la même année, comportait six poèmes : Le Soir recule, Le Mont Grammos, Prière des veuves et des mères, Dans la montagne vierge, Des yeux qui ont vraiment trop souffert de voir et Vieille jeunesse.

La seconde édition de Grèce ma rose de raison donnée par Réclame est augmentée :
- de deux poèmes en ouverture du recueil : "Athéna" et "La Grèce en tête" ;
- d'un septième poème - "Pour ne plus être seuls" - clôturant "Grèce ma rose de raison" ;
- d'un long poème titré "Si la Grèce était délivrée" ;
- et de la traduction du grec par Melpo Axioti et Paul Éluard de poèmes de K. Yannopoulos et F. Asteris.

500 €