MIRBEAU (Octave)

L'Épidémie

Pièce en un acte. Représentée à Paris sur le théâtre Antoine le 29 avril 1898

Paris, Charpentier et Fasquelle, 1898

19 x 12,8 cm, broché, couverture imprimée en rouge, 1 f. blanc, 40 pp., 1 f. blanc

Edition originale sur papier d'édition (après 15 exemplaires sur Hollande).

Envoi autographe signé de l'auteur : "A Jules Renard / son ami / Octave Mirbeau".

Bel exemplaire broché, un marque au crayon vert sur le premier plat de couverture de la main de Jules Renard, papier jauni comme toujours.

Ex-libris de Jules Renard, dessiné par Toulouse-Lautrec, encollé sur le premier feuillet de garde.

Octave Mirbeau tenait Jules Renard pour "un écrivain parfait, un pur classique, qui compte, à son actif, trois ou quatre chefs-d’œuvre — des vrais ! — et dont le nom, dans les temps à venir, s’accordera, sur des cartouches, à celui de notre La Fontaine" (Le Journal, “Chemin de croix”, 21 janvier 1900).

On sait par ailleurs que Jules Renard dut son élection à l'Académie Goncourt en 1907, succédant ainsi à Huysmans, au soutien indéfectible et à la ténacité d'Octave Mirbeau, ce dernier allant jusqu'à mettre sa démission de l'institution dans la balance pour obtenir gain de cause.

Il est par ailleurs question à de multiples reprises d'Octave Mirbeau dans le Journal de Jules Renard. On y apprend que Jules Renard assista à la première de plusieurs pièces de Mirbeau - Les Mauvais bergers et Interview notamment. 

L'Épidémie sera repris dans le volume titré Farces et Moralités paru en 1904 chez le même éditeur.

450 €