L’AVIS DU LIBRAIRE

 

Rare Album du Gardénia complet, en reliure d'époque et enrichi de quatre photographies d'époque

ALLAIS (Alphonse), AURIOL (George), etc..

Le Premier Album du Gardénia 

Historique - Convocations - Toasts

Paris, (Imprimerie Eugène Lemasson), 1897 - 1901

In-4 oblong "à l'italienne" (22,5 x 28,5 cm), demi-maroquin acajou à coins, dos à nerfs titré or, chiffre "Y. B.", lieu "Paris" et date "1901" frappés en pied, tête dorée, deux plats de couverture illustrés par George Auriol, conservés (reliure de l'époque), 3 ff. n. ch. (blanc, titre illustré par Auriol, crédits), XXXVI ff. (historique), 48 ff. n. ch. (35 feuillets de convocations (novembre 1897 à juin 1901 ; les convocations de décembre 1999 et mai 1901 étant imprimées sur 2 feuillets), 10 feuillets de toasts (dîners des 25 janvier, 20 mars, 24 avril & 12 octobre 1899 – 11 janvier (deux toasts) & 10 Février 1900 – 2 février (deux toasts) & 30 mars 1901), 1 feuillet pour le tableau des membres du Gardénia), 4 ff. comportant chacun une photographie contrecollée, 1. f. blanc

Rare édition originale de ce premier et unique Album du Gardénia.

L'album comprend, sur les 36 premiers feuillets, un historique du cercle dramatique et artistique dit du "Gardénia"
fondé le 27 novembre 1887 par Paul Fabre (1867-1902), fils du Commissaire-Général du Canada à Paris, afin de promouvoir l’avant garde artistique canadienne à Paris, et des informations concernant les représentations théâtrales organisées par le groupe de 1888 à 1900.

Faisant suite à cet historique, figurent imprimés sur différents papiers, parfois de couleur, 35 convocations adressées aux membres de novembre 1897 à juin 1901, ainsi qu'une dizaine de toasts prononcés à l'occasion des dîners organisés par le groupe.

Trente-et-une de ces convocations sont signées à l'encre ou au crayon par leurs auteurs, les quatre autres étant signées dans la planche. Parmi les signatures figurent celles de George Auriol, Alphonse Allais, Émile Goudeau, Georges Fragerolle, Jacques Ferny, Hugues Delorme, Jean Goudezki, Émile Lutz, Victor Meusy, Xavier Privas, Pierre Trimouillat, Franc-Nohain, Paul Chèvre....

Tirage non précisé, mais probablement limité à une centaine d'exemplaires, tout au plus, le cercle du Gardénia n'ayant comporté en tout, durant ses quinze années d'existence - Paul Fabre décédant en 1902 à l'âge de 35 ans - que 105 membres listés en fin d'ouvrage.

On remarquera qu'Alphonse Allais avait rejoint le groupe des joyeux drilles dès 1893, ainsi que d'autres anciens du Chat-Noir - George Auriol, Paul Delmet, Jean-Louis Dubut de Laforest, Hugues Delorme, Georges Fragerolle et Georges Courteline, notamment - et qu'il accompagna Paul Fabre lors d'un voyage au Canada durant l'été 1894.

Durant la dixième représentation du Gardénia, le 30 décembre 1893, un monologue - "Les Balkans dans les Dardanelles" - rédigé par Jacques Ferny et repris ici, d'après les fantaisies données par Alphonse Allais au "Journal" sous le nom de Captain Cap, fut dit par Maurice Darcey durant l'intermède. Figurent à la suite plusieurs textes concernant le Captain Cap dont la reproduction de deux affiches de campagne électorale le concernant à l'occasion des législatives du 20 août 1893 (soit 11 feuillets consacrés au Captain Cap au total).

Alphonse Allais est d'ailleurs l'auteur de la truculente convocation de mars 1899, rédigée en vers néo-alexandrins, signée à l'encre.

Pour la partie illustrée, on notera en particulier la convocation de février 1899, dont la typographie et l'illustration, en couleurs et deux tons, sont dues à George Auriol, signée au crayon de couleur par l'artiste.

En sus on trouvera rassemblés ici des textes de Georges Courteline, Paul Delmet, Dubut de Laforest, Jacques Ferny, Georges Fragerolle, Franc-Nohain, Émile Goudeau, Jean Goudezki, Émile Lutz, Victor Meusy, Xavier Privas, Pierre Trimouillat… des illustrations de George Auriol (les deux plats de couverture, la page de titre, des cachets et ornementations), Caran-d'Ache (histoire en deux pages mettant en scène Napoléon canardant un chanteur), Lacault, Desmoulin, Duluard, Gatget, de Monard, Gerhardt, Tiret-Bognet... et musique de Bert, Delmet, Fragerolle, Lecocq, Leroux et Street.

Le relief illustrant la dernière dernière convocation, datée de mai 1901, est de Paul Chèvre, signé à la plume.

Exemplaire enrichi de quatre photographies (de format 22,5 x 17 cm), en tirage d'époque, contrecollées en fin d'ouvrage représentant des membres du "Gardénia" en bateau, probablement en bord de Marne ou Seine (3) ou attablés à quai (1).

Reliure de l'époque, en demi-maroquin, de belle facture bien que non signée, très bien conservée, avec les mystérieuses initiales de son premier possesseur (Y. B.) frappées en pied.

La belle couverture illustrée par George Auriol est ici en parfait état.