BAUDELAIRE (Charles), MALLARMÉ (Stéphane), VERLAINE (Paul)...

Le Parnasse contemporain

Recueil de vers nouveaux, première série

Paris, Lemerre, 1866

In-8 (24,6 x 16 cm), demi-chagrin rouge, dos à nerfs, titre doré, fleurons dorés, chiffre "W. D." frappé en pied (reliure de l'époque), 2 ff. n. ch. (faux-titre, titre), 284 pp., 2 ff. n. ch. (table, errata)

Rare édition originale, en volume, du premier recueil du Parnasse contemporain.

Y figurent réunis d'importants poèmes, pour la plupart inédits, qui firent l'objet d'une publication la même année en livraisons dont :
- les Nouvelles Fleurs du Mal, quinze poésies de Baudelaire, dont 8 inédites - "Epigraphe pour un livre condamné", "Madrigal triste", "L'Avertisseur", "Le Rebelle", "Bien loin d'ici", "Recueillement", "Le Gouffre" et "Les Plaintes d'un Icare" - tous issus de la cinquième livraison intégralement consacrée à Baudelaire, ces poèmes seront repris deux ans plus tard dans la troisième édition des Fleurs du Mal (Michel Levy, 1868), ainsi que le poème "Le Couvercle" paru dans la dernière livraison ;
- les premiers poèmes publiés de Stéphane Mallarmé : "Les Fenêtres", "Le Sonneur", "A celle qui est tranquille", "Vere novo", "L'Azur", "Les Fleurs", "Soupir", "Brise marine", "A un pauvre", "épilogue", et "Tristesse d'été".
- des poèmes inédits de Paul Verlaine, dont le premier recueil Les Poèmes Saturniens devait paraître fin 1866 : "Vers dorés", "Dans les bois", "Il Bacio", "Cauchemar", "Sub urbe", Marine", "Mon rêve familier" et "Angoisse".

Le volume renferme également des contributions de Théodore de Banville, Théophile Gautier, José Maria de Heredia, Leconte de Lisle, Anatole France, Louis Ménard, Catulle Mendès, Auguste Villiers de l'Isle Adam, Charles Cros, Léon Dierx...

Cette première série du Parnasse contemporain, parue du 3 mars au 30 juin 1866 en dix-huit livraisons, sera suivie d’une deuxième série en 1869 et d’une troisième série en 1876.

Reliure de l'époque, petits frottements aux coupes, rousseurs éparses.

1 350 €