FABRE (Jean-Henri)

Le Colimaçon

s.d.

Petit in-4 (22,5 x 18 cm), demi-chagrin lavallière, dos lisse titré en long, 7 ff. n. ch. paginés de 11 à 24

Manuscrit autographe, de 12 pp. in-4, rédigé à l'encre au recto et verso de feuillets lignés, comportant des ratures et corrections, d'un texte consacré au colimaçon.

Etabli en demi-chagrin dans les années 1980.

Mondialement connu pour ses Souvenirs entomologiques publiés en 10 séries de 1879 à 1907 et traduits en quinze langues, Jean-Henri Fabre (1823-1925), naturaliste et poète, laissa également nombre de textes consacrés à d'autres espèces dont les gastéropodes et autres vernaculaires.

C'est lors de son séjour en Corse, alors qu'il enseigne la chimie et la physique dans un lycée d'Ajaccio, qu'il fait la connaissance en 1850 du zoologiste montpelliérain Moquin-Tandon. Celui-ci lui donna, dit-il, « la seule et mémorable leçon d'histoire naturelle que j'aie jamais reçue dans ma vie » en disséquant un escargot avec seulement deux aiguilles à coudre, avant de prononcer la fameuse phrase qui eut raison de ses hésitations : « Laissez là vos mathématiques [...]. Venez à la bête, à la plante ; et si vous avez, comme il me semble, quelque ardeur dans les veines, vous trouverez qui vous écoutera » (Jean-Henri Fabre, Souvenirs entomologiques, VIe série, IV - Mon école).

450 €