KUPKA (Frantisek)

Quatre histoires de blanc et noir

Gravées par Frank Kupka

Paris, Presses de G. Kadar, 1926

In-4 raisin (33 x 25 cm), plein veau blanc, dos lisse muet, décor filant constitué d'une bande de box noir oblique mosaïquée traversant les plats et le dos, sur chaque plat, décaissement de sections rectilignes ou d'arcs circulaires couverts dans le fond de box blanc coloré en noir et or, sur chaque plat 4 pièces de forme quadrilatère mosaïquées ou serties en veau noir ou blanc partiellement colorés en noir et or, doublure bord à bord de veau noir et blanc avec titre mosaïqué sur le premier contreplat, non rogné, intégralement monté sur onglets, couverture et dos conservés, étui-chemise avec dos titré mosaïque de veau  (Luigi Castiglioni, VIII 2018), 1 f. ajouté sur lequel est monté le bois supplémentaire, 29 ff. n. ch. (blanc, titre, page de texte, 26 gravures à pleine page numérotées de 2 à 26, colophon), 27 ff. n. ch. (titre de la suite, texte, 25 gravures), 2 ff. n. ch. (prospectus), 1 f. n. ch. (blanc)

Édition originale.

Illustré d'une vignette en couverture, d'une autre vignette en page de titre et de 25 bois gravés à pleine page numérotés de 2 à 26.

Tirage limité à 300 exemplaires sur vélin fort.

Celui-ci un des 100 premiers exemplaires numérotés, le n° 30, seuls à comporter une suite des bois en premier état.

Envoi autographe signé de l'artiste :"Hommage à Mme et Mr / Georges Turpin / Kupka / Puteaux, le 20 septembre 1931".

Exemplaire enrichi :
- d'une épreuve supplémentaire de la planche 24, signée et rehaussée à la gouache blanche et l'encre noire par l'artiste et
- du prospectus de parution de l'ouvrage : bifeuillet à la dimension du livre reprenant le premier plat de couverture et sa vignette et le premier bois hors-texte de l'ouvrage, ces derniers tirés à l'aide de galvanos.

Reliure à décor de Luigi Castiglioni, en parfaite adéquation avec ce livre important de Frantisek Kupka.

Provenance : Mr et Mme Georges Turpin (envoi)

Écrivain et critique d'art français, Georges Turpin (1885-1952) fut un ami proche de Frantisek Kupka dont il possédait plusieurs tableaux et auquel il consacra plusieurs articles.

C'est lui qui rédigea la notice concernant Kupka dans le Dictionnaire biographique des artistes contemporains 1910-1930 (René Édouard-Joseph, 1931) : « Kupka semble avoir été hanté par l’esprit mécanique qui règne dans les usines proches de son atelier de Puteaux. Il s’efforce de transposer sur la toile le dy­namisme des machines ». 

En 1936, Turpin publia deux articles dans « Ville de Paris » et « La Griffe » à l'occasion de l'exposition commune Kupka-Mucha organisée au Musée du Jeu de Paume.

Dans une lettre, datée du 22 juillet 1936, à propos du premier article, Kupka le remerciait ainsi "dans tout ce qui a paru dans les papiers imprimés, me concernant, c’est vous qui avez écrit le plus clairement et en homme averti". 

30 000 €