L’AVIS DU LIBRAIRE

 

Exemplaire sur Japon avec décomposition du frontispice et suite, truffé de deux aquarelles originales signées de Dignimont

DIGNIMONT (André) & COURTELINE (Georges)

Le Train de 8h47

Paris, chez Sylvain Sauvage, 1927

In-12 (16,2 x 12,5 cm), pleine reliure en peau d'autruche mauve, décor incrusté sur le plat supérieur d’une pièce de box gris imprimé en rouge en forme de peau de bête, dos lisse avec titre poussé en rouge, doublure de même peau d’autruche, gardes de daim havane, tranches au palladium sur témoins, chemise, étui, frontispice, carte de l'océan entre les pages 12 et 13, 69 pp., 1 f. n. ch.

Édition illustrée de 20 gravures sur cuivre en couleurs de André Dignimont : une en frontispice, 14 planches hors-texte, une vignette en page de titre et 4 gravures in-texte.

Tirage limité à 320 exemplaires.

Celui-ci, imprimé sur Japon impérial (comme les exemplaires de tête mais hors numérotation), justifié à l'encre "exemplaire d'artiste" et signé par l'éditeur au colophon, est accompagné :
- de la décomposition du frontispice (2 planches en couleurs et une en noir) et
- de la suite des 20 planches de noir tirées en sanguine.

De surcroît, l'exemplaire est enrichi de deux aquarelles originales signées de Dignimont (correspondant aux planches reprises en pages 25 et 171).

Imprimé sur les presses de Frazier-Soye pour le texte et par Paul Haasen pour les gravures.

Reliure à décor parfaitement exécutée.

1 500 €