L’AVIS DU LIBRAIRE

 

« Un des meilleurs romans des littératures de langue hispanique, et même de la littérature » selon Jorge Luis Borges

RULFO (Juan)

Pedro Paramo

Paris, Gallimard, Coll. "La Croix du Sud", 1966

In-12 (19 x 12 cm), broché, couverture jaune imprimée en vert et noir, 253 pp., 1 f. n. ch.

Édition originale française du chef d'oeuvre de l'auteur.

Un des 21 ex. imprimés sur vélin pur fil Lafuma-Navarre (seul grand papier), celui-ci portant le n° 12.

Traduit de l'espagnol par Roger Lescot.

Broché, tel que paru, non coupé, en excellent état.

Rare en grand papier.

Écrivain mexicain majeur, Juan Rulfo (1917 - 1986) ne publia qu'un seul roman, Pedro Paramo, qui eut un retentissement mondial.

Jorge Luis Borges a déclaré que « Páramo est un des meilleurs romans des littératures de langue hispanique, et même de la littérature. ».

Rulfo a su y mettre en scène "une histoire fascinante, sans âge et d'une beauté rare : la quête du père qui mène Juan Preciado à Cómala et à la rencontre de son destin, un voyage vertigineux raconté par un chœur de personnages insolites qui nous donnent à entendre la voix profonde du Mexique, au-delà des frontières entre la mémoire et l'oubli, le passé et le présent, les morts et les vivants."

"Il est aujourd'hui considéré comme l'une des plus grandes œuvres du XXe siècle, un classique contemporain que la critique compare souvent au Château de Kafka et au Bruit et la fureur de Faulkner." (Texte de présentation de l'édition Folio)

Il fut adapté au cinéma en 1967 par Carlos Velo, avec John Gavin dans le rôle principal. Une nouvelle adaptation, par Rodrigo Prieto, avec Manuel Garcia-Rulfo dans le rôle-titre est sur le point de sortir.

Réservé

1 500 €