L’AVIS DU LIBRAIRE

 

L'exemplaire d'Yves Tanguy, le "géomètre du rêve" selon André Breton

BRETON (André), CHAR (René) & ÉLUARD (Paul)

Ralentir travaux

S.l., Editions Surréalistes, 1930

In-4 (28,4 x 19,5 cm), broché, couverture grise à rabats imprimée en noir, non paginé, 28 ff. n. ch.

Edition originale.

Un des 250 exemplaires numérotés imprimés sur Lafuma-Navarre (après 8 Japon ancien (et non 8 Chine tels qu'annoncés au colophon), 22 Hollande et avant et 20 ex. sur papier de couleurs), celui-ci portant le n°161.

Important et bel envoi autographe signé rédigé par André Breton et contre signé par René Char et Paul Éluard :

"A Yves Tanguy. / C’est la grande vie / on fait des livres on peint on écoute la musique, / toi et nous /  ça fait quatre / qui ne voudraient pas en perdre une datte. /  Paul Eluard André Breton / René Char."

Exemplaire broché, quelques rousseurs.

Très belle provenance.

"Pour Breton, Tanguy est le "géomètre du rêve", l'exécuteur de paysages oniriques qui évoquent des espaces sous-marins ou minéraux peuplés de formes biomorphiques humaines et animales. Le peintre et le poète continuent à se fréquenter après la parution du Second manifeste (1930) qui divisa le groupe surréaliste. En 1940, ils se retrouvent en exil, à New York, avec Marcel Duchamp. Ils participent à des expositions communes. André rassemble alors en un volume éponyme, Yves Tanguy (1946, Pierre Matisse éditions), les textes qu'il publia, pendant près de vingt ans, à propos de l'oeuvre de son ami." (Jean-Baptiste de Proyart & Jean-Michel Goutier, Trésor de la bibliothèque d'André Breton, p. 62)

Yves Tanguy donna des illustrations pour plusieurs livres de Benjamin Péret, dédicataire de Ralentir travaux : Dormir, dormir dans les pierres (1927), Trois cerises et une sardine (1936) et Feu central (1947).

6 800 €