MIRÓ (Joan) & PÉRET (Benjamin)

Au Paradis des fantômes

[Paris], Collection "Un divertissement", 1938

In-8 (17,1 x 12,5 cm), plein box anthracite estampé façon reptile, incrusté d'un ovale et d'un disque de plexiglas transparent, le premier sur fond de box bleu nuit estampé façon reptile, le second sur fond de box noir avec auteur et titre au palladium, disque de plexiglas transparent plat sur fond de box bleu nuit estampé façon reptile, doublure et gardes de daim bleu, tranches dorées sur témoins, couverture conservée, chemise, étui (Leroux, 1968), 12 ff. n. ch.

Edition originale.

Un des 15 exemplaires de tête imprimés sur Montval bleu illustrés d'une pointe-sèche et aquatinte originale en couleurs de Joan Miró signée et justifiée 10/15, seuls exemplaires à comporter la gravure (avec 9 ex. sur Montval non indiqués au colophon comportant une épreuve d'artiste de la gravure), le tirage courant étant limité à 100 ex. sur Le Roy sans gravure.

Impression : Imprimerie des 2 Artisans, 20 rue de Montbrun, Paris 14e (texte). R. Lacouriere (gravure).

Élégante reliure à décor réalisée par Georges Leroux en 1968.

En parfait état.

Première gravure en plusieurs couleurs donnée par Miró pour un livre, elle figure parmi ses plus belles réussites, fut tirée avec l'aide de Marcoussis, qui fut dans les années 30 l'initiateur et le guide de Miró pour ce qui est des techniques de la gravure.

C'est également la gravure de Miró pour un livre d'avant guerre ayant fait l'objet du plus petit tirage.

Le texte de Péret, qui avait paru la première fois dans Minotaure, n° 3/4, décembre 1933, est une savoureuse pièce de théâatre surréaliste ayant pour cadre le Palais des Papes a Avignon, mêlant des personnages historiques de toutes époques, d'Héron d'Alexandrie à Leonard de Vinci, débattant de la reproduction du mouvement au milieu de centaines d'automates, avec certains de leur inventeurs, dont le célèbre Pierre Jacquet-Droz, qui créa en 1774 un "jeune écrivain" automatique, lequel, selon Péret, écrivait sans relâche le mot "merveilleux".

Cramer, Miró, 7

12 000 €