L’AVIS DU LIBRAIRE

 

L'exemplaire dédicacé à l'auteur de The Wonderful Book - Reflections on Rrose Selavy

DUCHAMP (Marcel)

Rrose Selavy

Oculisme de précision, poils et coups de pieds en tous genres

Paris, GLM, Coll. "Biens nouveaux", 1939

In-16 (16,3 x 11,8 cm), broché, couverture taupe imprimée en noir, non paginée, 10 ff. n. ch.

Edition originale de ce célèbre recueil d'aphorismes humoristiques.

Un des 500 ex. sur vélin blanc, seul tirage après 15 ex. sur Vieux Japon, celui-ci portant le n° 58.

Envoi autographe signé de l'auteur, contemporain de la sortie du livre : "Cher Pierre de Massot / Marcel Duchamp".

Broché, tel que paru, en excellent état.

Très rare avec envoi.

Provenance exceptionnelle.

Écrivain proche des mouvements dada et surréaliste, Pierre de Massot (1900 - 1969) fut un ami proche de Marcel Duchamp, Francis Picabia, Tristan Tzara et de bien d'autres dont Jean Cocteau, Max Jacob, Erik Satie et André Gide dont il fut un temps le secrétaire.

Pierre de Massot fut introduit par Picabia dans le Paris de la littérature d’avant-garde au début des années 1920 et participe dès lors à l’ensemble des activités du groupe Dada. Dès 1921, il met en ordre ses réflexions : De Mallarmé à 391, son premier livre, sera le premier tableau d’ensemble sur les avant-gardes du début du siècle.

Sorti de la soirée dite du "Coeur à barbe", organisée par Tzara le 6 juillet 1923, marquant la rupture définitive entre dadaïstes et surréalistes, avec un bras cassé - d'un célèbre coup de canne - il se réconciliera avec André Breton gardant cependant une certaine distance avec le chef du mouvement surréaliste.

En 1924, Pierre de Massot assure la gérance de la revue 391 lors de sa reparution à Paris en 1924, revue à laquelle participe Duchamp. La même année, il publie The Wonderful Book - Reflections on Rrose Selavy, fantaisie en hommage à Marcel Duchamp.

Le texte de cette rare plaquette en hommage au double féminin de Marcel Duchamp, Rrose Sélavy consiste en une Introduction by « a woman of no importance » suivie d'une douzaine de pages n'ayant que le nom de chacun des mois de l'année en tête, formant une manière d'agenda. Au second plat de couverture, figurent plusieurs jeux de mots, palindromes et mots d'esprit qui seront repris en 1939 dans Rrose Sélavy, la plaquette de Marcel Duchamp publiée par GLM : Orchidée fixe. Un mot de reine; des maux de reins. Nous livrons des moustiques domestiques (demi-stock). Nous estimons les ecchymoses des Esquimaux aux mots exquis. Cuisse enregistreuse. Fossettes d'aisances. A coups trop tirés, etc.

Malgré des moyens modestes, Pierre de Massot fera l'acquisition de plusieurs oeuvres de Duchamp au cours de sa vie.

En 1948, Pierre de Massot publie dans Le Journal des Poètes « Esquisse pour un portrait à venir de Marcel Duchamp », un article faisant l'éloge du créateur du Grand verre : « Tout de suite, j’admirais ce visage, cet admirable profil d’une pureté sans égale, cette élégance souveraine dans la vêture, les gestes, le parler, cette espèce de dandysme hautain que tempérait la gentillesse la plus exquise. Et ce rire silencieux aussi qui coupait le souffle aux pédants. »

En 1964, il rédigera l'essai consacré à Marcel Duchamp sous titré "Propos et souvenirs" publié par Arturo Schwarz à 38 exemplaires accompagnés d'un ready-made rectifié de Marcel Duchamp (reproduisant en couleurs le tableau de la Joconde "rectifié", numéroté, signé et titré au crayon "L.H.O.O.Q.").

Un volume rassemblant les textes de Pierre de Massot consacrés à Rrose selavy ou Marcel Duchamp sera édité par L'Echoppe en 2015 sous le titre "Marcel Duchamp, magicien du ready-made : souvenirs, poèmes, critiques".

8 000 €